Hello,

Ceux qui me connaissent et travaillent avec moi le savent, j’ai déménagé cet été, d’Orléans à Lyon, pour une nouvelle vie, un horizon différent, des défis à relever, beaucoup de découvertes et un départ à zéro.

Envie de changement

La transition

Courant 2016 : je quitte la routine, le confort mais aussi la lassitude d’un emploi salarié. Cela ne me convient plus. Je ne sais pas encore que je vais me lancer quelques mois plus tard en indépendante. Je veux juste souffler, réfléchir, créer, explorer, découvrir, tout ce dont le tourbillon quotidien ne nous laisse plus le temps.

Et si ?

Début 2017 : le chemin se fait doucement. L’intuition que je peux y arriver. S’y j’essayais de me mettre à mon compte, de travailler en freelance ?

Une petite voix : j’ai de l’expérience (plus de dix ans de salariat derrière mois), une grosse capacité de production, l’envie d’apprendre, la passion de mon métier. J’ai peu l’esprit commercial : comment vais-je trouver mes premiers clients ? Assumer de A à Z un projet ? Gérer la solitude ?

Pas mal de doute mais rien n’est irréversible. Je saurais rebondir au besoin.

Alors je me lance !

Graphiste freelance

Mon bureau à Orléans

 

Le réseau

Qui dit freelance, dit recherche de clients, donc démarchage. Il faut contacter beaucoup de monde avant d’avoir un petit retour.

Ce qui fonctionne le mieux, c’est d’activer son réseau. C’est grâce à lui que l’on a ces premiers contacts, ces premiers clients potentiels. Merci à ceux qui ont pensé à moi pour leurs projets. Orléans est une petite ville. Mon ancienne boîte est une référence dans le domaine de la presse territoriale. Une bonne carte de visite. L’entourage familial, amical, (ex)-professionnel ouvre des portes.

Quel fierté de décrocher ses premières missions en tant qu’indépendant ! Je travaille au service d’autres indépendants et en soutien ponctuel pour des agences de communication. Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

D’Orléans à Lyon

Mon mari se lance lui aussi en tant qu’indépendant, dans un tout autre domaine que le mien.

Changeons, essayons… Où ? Comment ? L’envie de changement s’accompagne aussi d’une envie de nouveauté, d’une soif de découvertes. L’envie de nouveaux horizons. On a cette liberté formidable de choisir où l’on veut vivre. Pour une fois, pas de contrainte géographique.

Lyon revient souvent et là aussi, une évidence. A mi-chemin entre nos deux familles, une région dynamique économiquement, la proximité de la montagne, une vie culturelle riche et déjà un petit réseau sur place.

Mais aussi la peur de mettre à mal le réseau professionnel difficilement mis en place ces derniers mois. Continueront-ils à me faire confiance ?

Trois petits mois

S’adapter

Cela fait environ trois mois que nous avons posé notre famille à Lyon. Trois petits mois qui ont défilé… parce que tout est nouveau. Parce que cela demande de l’énergie et une capacité d’adaptation quand on découvre un nouveau quartier, une nouvelle ville (surtout de la taille de Lyon !). Je continue de travailler pour mes clients en direct et une agence d’Orléans continue de faire appel à moi pour des missions d’édition. Merci !

Graphiste Lyon

Démarcher

Il va être temps pour moi de démarcher les agences de communication lyonnaises pour élargir mon réseau local. Je prévois de travailler une partie de la semaine en espace de coworking parce que c’est stimulant et qu’il permet de rencontrer d’autres indépendants, d’échanger.

Mon bureau à Lyon.

Mon bureau à Lyon

Il est encore trop tôt pour prédire si mon entreprise va marcher. Les six derniers mois sont néanmoins positifs, je suis confiante et surtout passionnée par l’étendue des possibles. Je fourmille d’idées et comble du comble, je manque de temps ! Car, outre mes missions dans le cadre professionnel, j’ai envie de me former, de dessiner plus, de découvrir Lyon et son large éventail culturel et de profiter de ma famille !

J’espère enrichir cette rubrique régulièrement et peut-être donné l’envie à d’autre de sauter le pas de l’indépendance.

A bientôt. Mélanie

 

 

Secured By miniOrange